L'art-thérapie au cœur du «Planétarium 2.0» de Marie Ayotte | Bible urbaine

Théâtre_Critiques de théâtre

L’art-thérapie au cœur du «Planétarium 2.0» de Marie Ayotte

L’art-thérapie au cœur du «Planétarium 2.0» de Marie Ayotte

Une pièce interactive qui fait du bien!

Publié le 26 novembre 2020 par Jessica Samario

Crédit photo : Tous droits réservés @ Théâtre Déchaînés

Jusqu'au 3 décembre, la pièce Planétarium 2.0 est proposée en webdiffusion par le Théâtre Déchaînés et s’adresse particulièrement à tous ceux et celles qui vivent avec l’anxiété. Ce moment d’art-thérapie est un beau cadeau à s’offrir en temps de pandémie afin de retrouver le calme intérieur!

La compagnie de Marie Ayotte, fondée en 2019, crée des spectacles participatifs uniques mariant arts visuels, musique, interaction humaine et art-thérapie hors des salles traditionnelles. Chaque représentation offre une expérience unique puisqu’elle varie selon l’engagement des spectateurs. Accessible à tous, la programmation a pour thème des réalités souvent incomprises dans la société.

L’univers parallèle de nos pensées

Planétarium a tout d’abord été présenté en 2018 au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et a remporté le prix du meilleur texte francophone lors du Festival St-Ambroise Fringe de Montréal. Voyant l’augmentation des cas de troubles de la santé mentale en contexte de pandémie, la troupe du Théâtre Déchaînés a revisité cette pièce pour venir en aide aux personnes affectées tout en respectant les règles sanitaires, d’où la version «2.0». Écrite et dirigée par Marie Ayotte, cette pièce met en vedette les comédiennes Andrée-Anne Giguère, Émanuelle Caron et Mélanie Michaud, portées par la musique envoûtante de Janine Fortin (du groupe Jane Dark).

Ayant pour thème l’anxiété généralisée, cette pièce nous fait voyager dans l’espace, à travers un planétarium, celui qui se trouve dans la tête de Marie Ayotte. Dans cet univers métaphorique, on y compare la vie humaine avec celle des étoiles et avec plusieurs phénomènes scientifiques. En quête de sens et de réponses, on se questionne sur le temps, la distance, le rôle des humains, et même les formes de vie inconnues. L’immensité et le vide infini entourant les galaxies nous rappellent notre vertige face au temps qui passe.

Quatre artistes nous accompagnent dans nos réflexions, nos questionnements, et nos peurs rationnelles ou non. La musique nous porte dans un monde nouveau et si familier à la fois. Devant nos yeux, le planétarium se matérialise avec des effets visuels sur mesure incluant des jeux de lumière, des bulles, des reflets et un amalgame de couleurs et de paillettes. Puis, la narration évoque les voix dans notre tête qui nous font jongler avec des pensées anxiogènes, d’autres rationnelles, et une touche d’humour pour dédramatiser.

Arrière scène - 23 novembre

L’arrière-scène (en date du 23 novembre 2020.)

Un concept original

Le spectateur a accès à une plateforme virtuelle sur laquelle il visionne la pièce Planétarium 2.0, menée par trois comédiennes en direct de leurs domiciles respectifs. À la gauche de l’écran, un espace de clavardage est disposé pour qu’il puisse interagir ou répondre aux questions à tout moment sous un pseudonyme qui lui est attribué pour conserver son anonymat. De cette façon, tous les spectateurs peuvent se confier sans peur d’être jugés, en plus de profiter des témoignages des autres. Le public est limité à une dizaine de personnes afin de maximiser l’expérience et l’interaction entre les membres du petit groupe. Cette méthode très rassembleuse a pour objectif de montrer à chacun qu’il n’est pas seul à vivre de l’angoisse, de l’insomnie et à se poser des tas de questions existentielles. 

À la fin du spectacle, les comédiennes s’adressent directement au public et répondent aux commentaires et aux questions. Très bien reçue, cette pièce a satisfait un grand nombre de spectateurs qui se sont sentis entendus, compris et rassurés. Partageant l’optimisme du public, j’ai grandement apprécié cette séance unique bien que j’aurais aimé qu’elle dure plus longtemps afin de découvrir davantage de témoignages. Sans aucun doute, cette expérience très enrichissante peut apporter beaucoup de positif en ces temps difficiles.

Diffusées en direct sur le web, les représentations sont offertes jusqu’au 3 décembre. Un dollar par billet vendu sera remis à l’organisme à but non lucratif Revivre, qui a pour mission d’apporter du soutien aux gens vivant avec un trouble anxieux, dépressif ou bipolaire. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début