On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre! | Bible urbaine

Théâtre_Entrevues

On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!

On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!

Du 3 au 12 mai, Petits bonheurs vous propose un menu varié et coloré

Publié le 25 avril 2019 par Mathilde Recly

Crédit photo : Marc-Antoine Blais

À l'occasion de la 15e édition du Festival Petits bonheurs, les mordus de découvertes pourront profiter de belles propositions de spectacle jeunesse à découvrir. Au coeur de cette programmation 2019 pour le moins variée et colorée, on vous suggère fortement d'aller voir Courtepointe, un spectacle d'environ une heure. Celui-ci sera joué le dimanche 5 mai à 10 h à la Maison Théâtre et repoussera les frontières en réunissant sur scène deux artistes attachants aux racines pourtant bien différentes. Nous avons discuté avec Carol Cassistat, le directeur artistique du Théâtre du Gros Mécano, pour en savoir plus sur cette création originale.

Divertir et initier à la compréhension de l’autre

À la Maison Théâtre en plein coeur du Quartier des spectacles, les parents avec leurs enfants d’au moins cinq ans assisteront à la rencontre de deux personnages que tout semble initialement opposer! Leurs destinées, leurs chemins déjà parcourus sont très différents, et n’ont a priori rien en commun. Pourtant, petit à petit, nos deux protagonistes sont amenés à mieux se connaître et à mieux se comprendre pour doucement s’apprivoiser… et arriver au drôle de constat que leurs différences se complètent et représentent même de beaux atouts!

L’idée, derrière cette histoire à la fois humoristique et éducative, est bien sûr de mettre en valeur la singularité de nos parcours et de nos cultures qui s’harmonisent et qui ne cessent d’évoluer au fil du temps. La migration d’un territoire à l’autre implique de nouvelles aventures, une ouverture à l’autre et des perspectives encore jamais envisagées. «Le spectacle éveille la curiosité d’en savoir plus sur notre histoire. Il permet de se réconcilier avec le fait qu’on vit dans une ère où il y a beaucoup d’immigration… mais ça a toujours existé, ça! Les cultures s’influencent, alors connaissons-nous pour mieux s’apprécier et pour mieux vivre ensemble. De ce point de vue, c’est un show très actuel», explique le directeur artistique.

Scénographie évolutive, quiproquos et festival de couleurs

Les personnages, Martha et Claudio, sont interprétés par les acteurs Marjorie Audet et Nicolas Jobin. Tous les deux se rencontrent dans un lieu qui ressemble en tous points à un aéroport international. Martha est vendeuse dans une boutique d’objets artisanaux et de courtepointes, et Claudio est, pour sa part, un paléontologue qui fait le tour du monde pour présenter des expositions et raconter en quelque sorte l’histoire de l’humanité. «C’est la grande Histoire qui rencontre l’histoire plus intime de cette personne, ou la grande courtepointe de l’humanité qui rencontre la petite courtepointe artisanale. Lui, c’est un grand voyageur, il vient de partout dans le monde; elle, son histoire tourne plus autour de sa famille, de ses racines locales.»

La scénographie, travaillée à l’origine par l’Italien Lucio Diana et ici par la Québécoise Laurence Petitpas, ne cesse d’évoluer tout au long du spectacle dans le but de mieux conserver l’attention du spectateur: «La scène s’habille au fur et à mesure. Ce qui la colorie, c’est la courtepointe et les différentes couleurs. Ce sont des costumes modernes, et le focus visuel est sur les objets que l’on expose et qui racontent une histoire».

Enfin, l’originalité de Courtepointe tient aussi du fait que les langues s’entremêlent, entraînant par la même occasion des scènes inattendues. «Les quiproquos font partie du spectacle; on se mélange dans les mots. Le spectacle n’est pas purement traduit de l’italien vers le français; c’est une prédominance de l’un vers l’autre pour permettre aux spectateurs de bien comprendre les racines italiennes et françaises. On a bâti le texte autour des ressemblances entre ces deux langues», conclut notre interlocuteur.

La plus grande qualité de Courtepointe reste son côté ludique et surtout la belle histoire qui nous est racontée, la nôtre. Vous y serez?

Petit tour d’horizon du Festival Petits bonheurs en 5 suggestions

Les règles du jeu est un banc d’essai par la compagnie de théâtre Libre Course. C’est un spectacle théâtral traitant du consentement adressé aux tout-petits de 3 à 6 ans. Comme lieu de présentation: un CHSLD. Un endroit où tout-petits, parents et grands-parents sont rassemblés autour d’une expérience collective dans laquelle les limites de chacun seront respectées.

L’atelier Les Contes d’ici et d’ailleurs de Glòria Ramia amènera les tout-petits de 3 à 6 ans aux quatre coins du globe! Cette heure du conte aura de quoi éveiller l’imagination des enfants autour d’un moment de partage et d’apprentissage.

Babula Laina est un spectacle qui convie parents et tout-petits à prendre le temps de se laisser porter par les sons et la musique, et de goûter le plaisir de se lover au creux de moelleux coussins. Deux musiciens donnent vie et mouvement aux textures des étoffes, des rubans, des bâtons, des sculptures de laine et des étoles satinées, qui s’animent au rythme des sonorités. Unique et innovateur, ce spectacle est spécialement conçu pour les bébés avant la marche.

Igen est un spectacle de danse de la compagnie danoise Aaben Dans qui peut plaire aux tout-petits de six mois à quatre ans. Entrez dans l’univers des deux danseurs à travers le langage du corps. Cette proposition célèbre le plaisir du jeu et du mouvement.

Et finalement, on vous convie à l’atelier Mon cœur est un tambour des Ateliers d’Aurélie qui apprendront aux tout-petits de 0 à 6 ans à raconter des histoires à l’aide d’instruments de musique. Cet atelier vise à initier les enfants aux rythmes, à la création et au mouvement.

Pour acheter vos billets au coût de 9 $ seulement pour Courtepointe, rendez-vous au www.petitsbonheurs.ca/courtepointe et notez à votre agenda le 5 mai à 10 h à la Maison Théâtre (245, rue Ontario Est)! Pour suivre l’actualité du Festival Petits bonheurs et découvrir l’intégralité de sa programmation, consultez le site www.petitsbonheurs.ca.

*Cet article a été produit en collaboration avec le Festival Petits bonheurs.

«Courtepointe» à la Maison Théâtre en images

Par Marc-Antoine Blais

  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!
  • On invite petits et grands à découvrir le spectacle jeunesse «Courtepointe» à la Maison Théâtre!

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début